S’élever intellectuellement puis financièrement

Avec quelques confrères blogueurs et notamment initié par Laurent du blog riche avenir, nous allons vous offrir un guide gratuit pour les fêtes de fin d’année. Je n’en dis pas plus, il sera temps le jour J de vous détailler ce cadeau.

Les participants à ce projet sont

– Laurent de RicheAvenir

– Martin de Candix
– Olivier de Plus riche et indépendant

– Arnaud de Avenir Plus Riche
– Sylvain de Zéro Dette

– Alex de Retaill & Co
– Thibaud de Mes Finances Mode d’Emploi

– Et votre serviteur!

J’espère que ce guide sera une bonne source d’information, car récemment, une étude du CREDOC (Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de vie) a encore une fois montré les faiblesses de la culture financière française.

Si vous avez le temps voici le lien du rapport de l’étude: Cliquez dessus.

Oui, et je l’ai déjà dit, notre culture financière est mauvaise. L’éducation nationale n’apporte pas ce qu’elle devrait apporter sur ce domaine pour les plus jeunes. J’ai l’impression désagréable que mon bac économique et social puis mon BTS action commerciale n’a pas servie à grand chose. J’ai beaucoup plus appris, si ce n’est la totalité, d’une autre manière.

La théorie ne m’a jamais intéressé alors que la pratique si. Honte à moi, mais je n’ai jamais lu alors que c’est une très bonne option pour s’élever intellectuellement. Je suis un mauvais exemple comme un ancien mauvais élève puisque j’ai doublé ma seconde et que je me suis arrêté au bout d’une année de BTS. Ah si, j’ai quand même eu le bac sans mention!

Pour m’éduquer financièrement, comment ai je fais? Tout simplement, j’ai échangé verbalement avec des personnes de qualité financière certaine. Ma rencontre « révélation » a été un patron de bar. Et oui! Ce monsieur, en plus d’être entrepreneur, était un grand investisseur immobilier. Il m’a transmis des bonnes informations, des astuces, des pièges à éviter et son expérience que je n’avais pas. Mais surtout, il m’a transmis un message d’espoir et confirmé que c’était possible!!!

Posez-vous les bonnes questions sur votre entourage: qui est légitime pour vous conseiller? Qui a investi dans l’immobilier et/ou la bourse? Qui a réussi dans le domaine qui vous concerne? Bien trop souvent, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Alors oui, fréquentez les bonnes personnes pour vous élever intellectuellement puis financièrement.

Des rencontres peuvent vous changer la vie. Il faut oser, encore une fois, parler avec des investisseurs qui connaissent leur sujet. S’ils ont réussi, imitez-les. Il n’y a pas de honte à reproduire les bons concepts. S’ils ont échoué, servez-vous de leurs erreurs pour être encore plus fort. Personnellement, j’aime tout autant écouter ceux qui échouent. Ils sont rares à l’avouer et ce qui est rare vaut de l’or!