Se créer des revenus passifs? … mon œil!

Tout d’abord, définissons l’expression « revenu passif ». Un revenu passif est un revenu comme son nom l’indique, qui n’impose pas de travail pour celui qui le reçoit. Le rêve: Gagner de l’argent sans rien faire! Tout le monde veut du revenu passif et on nous vend ce concept à toutes les sauces.

Cet article va être pour une fois revendicatif. C’est bien beau de faire rêver mais quand même. Prenons en détail chaque source de revenus soit disant passif. Cela tombe bien, je les pratique.

Immobilier locatif: Pour recevoir les loyers au final, vous devrez en amont éplucher vos différentes sources d’information, vous rendre sur place pour visiter des biens, faire les démarches administratives, faire visiter, régler les soucis de votre locataire, … Effectivement, on ne reste pas à la maison paisiblement!

Bourse: Pour toucher vos dividendes, il faudra trouver les bonnes sociétés et surtout étudier régulièrement les comptes pour savoir si celles-ci pourront satisfaire les exigences de l’actionnaire. Si vous n’êtes pas au point en ce qui concerne la lecture des résultats, un petit travail d’apprentissage s’imposera. On reste à la maison mais on étudie!

Blog: Des publicités sur votre blog et vous recevez grâce à Google adsense automatiquement un revenu passif!? Et bien non, car pour en recevoir, il faudra que vos lecteurs cliquent dessus. Mais faut-il avoir des lecteurs! Et pour en avoir, il faut écrire des articles et/ou référencer le site. Du travail donc et je ne vous parle pas de marketing poussé pour gagner plus!

Je pourrai continuer avec les paris sportifs ou hippiques, poker, vente,… Non, ce ne sont pas des revenus passifs à proprement parler. Un revenu passif est un intérêt généré par un capital placé dans une banque. Pas glamour et surtout pas vendeur…

Maintenant, ces sources de revenus doivent être basées sur un plaisir, une passion. Ainsi, vous n’aurez pas l’impression de travailler. En étant indépendant financièrement, j’exercerai ces « contraintes » cités en haut avec plaisir comme c’est le cas à l’heure actuelle. Ne plus travailler pour un patron, c’est tout autant travailler mais différemment. Ces soi disant revenus passifs me permettront de ne jamais m’ennuyer pendant mes journées de repos. Comique ou ironique, n’est-ce pas?!