Pourquoi les blogueurs arrêtent leurs blogs au bout de quelques mois

Un blogueur est rempli de joie, de confiance, de volontarisme à l’aube de créer son blog. Et pourtant, la déception arrive assez vite pour certains. Pourquoi?

– Si votre motivation est l’argent, vous allez tombé de haut: gagner de l’argent n’est pas si facile. Effectivement, cela sera quelques centaines d’euros par mois au maximum que vous pouvez espérer, sauf exceptions. Il est essentiel d’en prendre conscience initialement. Le souci est que beaucoup rêvent, beaucoup trop d’ailleurs et la baisse de moral est inévitable.

– Pour continuer dans l’argument précédent, le blogging est devenu une mode et certains gourous du blogging orientent de jeunes blogueurs vers de mauvaises informations. Le blogging est un investissement en terme de temps et/ou d’argent si vous voulez lui permettre un bel essor. L’image initialement donnée est donc biaisée. Rien n’est facile …

– Un blog, initialement, est un journal intime. Parler de soi n’est pas évident alors qu’il le faut. Raconter ses réussites, ses expériences, ses ratés, … plait aux lecteurs. Mais pour cela, il faut avoir un vécu. Quand on a 20 ans, que peut-on raconter? Il est impératif d’avoir de la matière pour construire et consolider un blog.

– La notion temps est très importante. Un blog doit avoir des articles. Il doit vivre. Si vous avez une profession à côté, ce n’est pas évident. Vous aurez forcément des baisses de motivation durant certains jours du à un trafic faible, d’autres hobbies, des préoccupations plus importantes ou autres. Un blog est avant tout un procurateur de plaisir. Le plaisir est le moteur qui fera durer votre blog, rien d’autres.

– Les soucis techniques. Je peux en parler en connaissance de cause. Étant un incompétent en informatique, j’ai de la chance d’avoir un ange gardien nommé Adrien. Vous aurez forcément des soucis, et avoir des connaissances dans ce milieu est indispensable.

– Les attaques personnelles. Un blog est un lieu d’échange et est une force par rapport aux sites. Par contre, les commentaires amènent des personnes aigries qui peuvent déstabiliser certains blogueurs. Chaque blogueur réagit différemment: Soit il arrête le blog, soit il enlève la session commentaire, soit il censure ou soit il répond à toutes les attaques.

– L’égo. Réaliser que sa vie n’intéresse personne est un coup dur. Voir que les confrères blogueurs progressent plus vite en terme de bénéfice financier, d’accomplissement personnel, ou de trafic, met l’égo du jeune blogueur à mal.

– Voir des blogueurs se créer un réseau d’entraides et soi même être isolé n’est pas évident. Car oui, des blogueurs s’aident mutuellement d’un point de vue du marketing et du trafic. Faire sa place dans un milieu déjà établi est difficile. La concurrence est là.

Et vous amis blogueurs, avez-vous déjà pensez à arrêter?