La semaine à 2 jours, ça vous tente

Je vois, ici et là, beaucoup de blogueurs qui parlent du concept d’un marketeur US: la semaine de 4 heures. Je n’ai pas lu son livre donc je n’en parlerai pas mais le titre est très vendeur …

Ce que je sais, c’est que je peux arriver assez facilement à la semaine à 2 jours. C’est beaucoup moins attrayant que de ne travailler que 4 heures par semaine mais quand même! Ne travailler que 2 jours sur 7 c’est à dire travailler 2 jours pour 5 jours de repos, beaucoup s’en contenterait dont moi.

Mon objectif final est l’indépendance financière mais je passerai, sans nul doute, par la semaine à 2 jours. Je travaillerai donc à mi temps, voilà la solution. Mi temps + congés annuels donnent la semaine à 2 jours. Pourquoi cette période de transition?

Tout d’abord, je veux être sûr que mes revenus, autres que le salaire, me rapportent bien de l’argent de manière récurrente. Voici la diversification mensuelle telle que je la conçois:

Salaire: 900€ (je vais bien être augmenté un de ces jours!)

Immobilier: 1 000€ (le remboursement d’un crédit sera nécessaire)

Bourse: 800€ (je vise les 5-6% de rendement)

Placements bancaires: 200€ (capital sécurisé mais qui sera susceptible de fournir d’apport pour l’immobilier ou la bourse en fonction des opportunités)

Placements annexes: 50€ (poker, achat-revente, opportunités de placement comme celui de producteur musical,…)

Blog: 600€ (mon objectif de départ)

Je pense pouvoir gagner 3 550€ au minimum, soit le salaire d’un cadre en ne travaillant que 2 jours sur 7. Le but de cette opération est de ne pas toucher au salaire de 900€ pour bien vérifier que je n’en aurai pas besoin. Un graphique aurait été plus explicite mais l’informatique et moi sommes en conflit!

Travailler à mi temps permettrait aussi de pouvoir économiser de l’argent, même beaucoup d’argent. Je pourrai m’ouvrir vers un investissement qui me permettrait une nouvelle source de revenus. Je suis toujours à l’affut de placements et de bonnes stratégies mais j’en reparlerai dans un autre article.

Enfin, travailler à mi-temps permettrait de ne pas rompre le tissu social trop brusquement. En effet, j’instaurerai une phase de transition pour ne pas me couper trop vite du monde réel.

Je travaille et surtout j’investis pour arriver à ce résultat. Il est sûr qu’une semaine de 4 heures serait mieux mais je me conterais volontiers d’une semaine à 2 jours au début. Alors, tenté?