Comment devenir marchand de biens dans l’immobilier

abandonné l’idée car il me manquait un réseau d’informateurs, primordial dans ce métier. De plus, il faut un certain capital de base, de solides connaissances et être un entrepreneur dans l’âme. Pour information, un marchand de biens est un professionnel qui achète et revend des biens afin de dégager de la plus value par des stratégies de base. Il peut être aussi bailleur, on l’oublie assez souvent.

Du au fait que je suis investisseur dans l’immobilier, j’ai eu le plaisir de rencontrer et d’échanger avec des marchands de biens. Je ne cache pas que j’ai beaucoup appris à leurs contacts. Je suis toujours en relation avec certains d’entre eux et j’avais même interviewé l’un des plus gros marchands de biens de la région bordelaise. Voici les liens pour lire l’interview composée en 4 parties car très longue:

http://www.capitalstory.fr/interview-dun-marchand-de-biens/

http://www.capitalstory.fr/interview-dun-marchand-de-biens-2/

http://www.capitalstory.fr/interview-dun-marchand-de-biens-3/

http://www.capitalstory.fr/interview-dun-marchand-de-biens-4/

Il est rare de voir et de lire une interview de ces professionnels…

Si vous voulez devenir marchand de biens, il faudra vous renseigner auprès de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) concernant les documents à fournir mais surtout quelle société créer.  Le statut juridique est à étudier soigneusement ainsi que l’ aspect fiscal. C’est un brin complexe et il est primordial d’être accompagné lors de la création de votre société. Un marchand de biens est un investisseur mais aussi un entrepreneur, on l’oublie aussi  trop souvent.

Mais cela peut être l’inverse et des particuliers ne veulent pas le devenir. Souvent des investisseurs immobiliers ont peur d’être reclassés marchands de biens suite à des achats-reventes. Il n’existe pas de règles définis mais mieux vaut éviter cette pratique de manière régulière. On entend souvent qu’une vente par an suffit. Le but est de ne pas alerter l’administration fiscale donc une année est selon moi le minimum et non un maximum surtout en ces temps où l’état cherche de l’argent ….