Calcul du taux de rentabilité d’un investissement locatif (1/2)

Calculer le taux de rentabilité d’un investissement locatif est primordial. Ce taux permet de savoir si le placement est viable ou non. Je précise tout de même qu’un achat immobilier peut être personnel (résidence principale), spéculatif ou locatif. C’est sur ce dernier point que je vais m’attarder dans cet article.

Quand vous allez dans une banque placer votre argent, vous aimez connaître le taux d’intérêt que cela va vous rapporter. Le meilleur placement bancaire sécurisé sur du long terme concerne le support en fond en euros (obligations) de l’assurance-vie. Une assurance-vie, à l’heure actuelle vous rapporte annuellement autour de 4% bruts. Si vous placez 1000 euros, ce placement vous rapporte 40€ auxquels vous devrez déduire certaines taxes.

Et bien un investissement locatif c’est pareil. L’investisseur veut savoir si son placement immobilier est rentable. Il investit sur ce support car il trouvera un rendement supérieur à n’importe quels placements bancaires. Le taux recherché est subjectif selon les investisseurs. Si vous avez lu l’article sur l’un des plus gros marchands de biens de la région bordelaise, il dit sans détour qu’il vise les 18% bruts minimum. Mais comme il analyse avec lucidité, il peut se le permettre car il achète des lots pour diviser, biens avec travaux,….

Personnellement, mon objectif  a toujours été de trouver des biens stratégiques (j’y reviendrai dans la deuxième partie) où le taux de rentabilité est supérieur à 7%. 7% étant le strict minimum, mes rendements se situent entre 7,5% et 12%.

Le calcul s’effectue ainsi: loyer brut mensuel x 12= revenu locatif annuel que vous mutipliez par 100. Vous divisez ensuite le résultat par le prix global d’acquistion du bien (prix d’achat+frais de notaire+frais d’agence éventuel+frais bancaires). Vous obtenez un taux de rentabilité brut.

Exemple avec mon dernier achat: 271€ (loyer) x 12 = 3252€ de revenu brut annuel. Je multiplie ce résultat par 100 soit 325 200 et le divise par les frais d’achat totaux (33000€ d’achat + 3300€ de frais diverses). Le taux de rentabilité brut de ma dernière acquisition est donc d’à peu près 9%.

Mais là attention, je suis en train de parler comme dans un livre ou comme un commentaire basique sur le net. Tout ça n’est que de la théorie. Cette théorie et ce calcul, je le concède, sont essentiels mais….